Media Landes

Le polar se met au vert 2018

Le Polar se met au vert 2018

Pour cette 7e édition, le Polar se mettra à l'heure de l'Europe, 2018 cél&eacut...

Jean-Bernard Pouy, figure emblématique du roman noir

Jean-Bernard Pouy, né en 1946, est l’auteur de nombreux romans noirs (dont onze à...

J'aime beaucoup ce que vous faites - Le livret qu'il vous faut !

Vous l'attendiez ? Il est enfin là !!!   Le désormais traditionnel livret "J'ai...

Polar 2018 à Moliets !

Dans le cadre du salon "Le polar se met au vert", la médiathèque de Moliets ...

Lecture musicale du titre "Le garçon" par Marcus Malte

Samedi 29 septembre 2018 à 18h30 à la salle des séminaires de Moliets, l&rsquo...

Carte Blanche à Marcus Malte ! - Le Polar à Moliets

Marcus Malte, s’est gentiment prêté au jeu de la « carte Blanche ...

Zoom sur la police scientifique

Dans le cadre du Salon du Polar se met au vert  le week-end des 22 et 23 septembre prochains, l...

Bookcrossing - Le retour des livres en liberté !

Depuis le 16 août 2018, les lecteurs peuvent voir apparaître ici ou là des romans...

Les auteurs du salon du Polar se met au vert 2018

Le polar se met à l'heure de l'Europe le week-end du 22 et 23 septembre 2018 avec 18 auteurs ...

Exposition "Et soudain l'Europe"

Du 1er au 24 septembre, la commune de Vieux-Boucau se mettra à l'heure de l'Europe en pr&eacu...

Actualités

Soirée de clotûre des 10 ans du Prix des Lecteurs

Prix Des Lecteurs LogoLe Prix des lecteurs fêtait en 2017 ses 10 ans. Pour marquer cet anniversaire, les médiathèques de Côte Landes Nature ont proposé sur 6 mois, 10 évènements en référence aux lectures proposées depuis 2008.
Le 30 mars dernier, la soirée de clôture était organisée à Castets autour de l’auteur Marocain Abdellah TAÏA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec Abdellah TAÏA

rencontre AT

Interviewé par le critique littéraire toulousain Jean-Antoine LOISEAU, Abdellah TAÏA s’est confié à ses lecteurs.

Issu d’une famille modeste et nombreuse dans un pays du Maghreb marqué par les castes sociales, l’auteur a étudié la littérature Française à l’Université de Rabat avant de passer son Doctorat à la Sorbonne à Paris. Avec 11 ouvrages et un long métrage à son actif, le romancier a su dépasser les préjugés de son pays natal sur cette langue qui le passionne. Son ton si particulier reste imprégné par les humeurs et les rumeurs du Maroc. Après une heure de « confidences » et de totale transparence, le public a compris pourquoi les thèmes forts de la misère, de l’homosexualité, de la prostitution, du cinéma ou encore de l’amour sont souvent abordés dans ses livres.

 

"Une oeuvre littéraire ne peut être que le témoignage de ce que l'on a vécu, une dimension de l'intime"

 

A l’issue de la rencontre, la librairie Campus associée à l’évènement, a proposé à la vente les romans de TAÏA qu’il a dédicacés avec grand plaisir. L’organisation de la réception a été confiée à l’association Castésienne F.I.S.H (Foyer Intensif de Savoirs Humains).

Pour rester dans la thématique de la soirée, verrines et sucreries orientales ont accompagné le traditionnel thé vert à la menthe. Un vrai régal tant visuel que gustatif.

 

Article écrit par V. Bidouze – Communauté de Communes Côte Landes Nature.

Share

Newsletter

Abonnez-vous à nos flux d'articles: